UNEP UNESCO
home / faits & chiffres / besoins primaires / logement / sans-abri / le phénomène des sans-abris

youthXchange go
RESPECTER SON CORPS FABRIQUER SON IMAGE S'OUVRIR AU MONDE HABITER LA PLANETE TRANSMETRE LE SAVOIR FAIRE LA FETE CONSTRUIRE SA SOCIETE RESPECTER LES PRIX CREER POUR DEMAIN
retour au menu

DONNEES GENERALES
ENVIRONNEMENT
BESOINS PRIMAIRES
nutrition
 > malnutrition/famine
 > voyage des aliments
 > viande dans le monde

santé
 > accès aux médicaments
 > jeunes & drogues
 > pesticides
 > globésité

logement
 > bidonvilles
 > sans-abri

éducation
 > analphabétisme

travail
 > jeunes et emploi
 > derrière le textile
 > enfants au travail

AUTRES BESOINS

English site French site Korea site
faits & chiffres
LOGEMENT
le phénomène des sans-abris | sans abri : pourquoi ? | problèmes de santé


SANS-ABRI :
UN PHENOMENE
MONDIAL



sources :
www.un.org/cyberschoolbus/
habitat/units/un05pg01.asp


www.unhabitat.org/
documents/media_centre/
sowc/Featuresplint.pdf


imprimer cette page envoyer cette page à un ami nous envoyer des commentaires
le phénomène des sans-abris
Etre sans-abri est un problème croissant dans les villes à travers le monde. Auquel il faut ajouter le problème des logements délabrés…
  • on estime que la population des sans-abri et de ceux qui vivent dans des logements précaires avoisine 1 milliard de par le monde ;

  • aujourd’hui, les villes du monde abritent
    plus de 100 millions d’enfants de la rue et des habitants qui vivent dans des établissements dépourvus d’eau, d’égouts, de ramassage d’ordures, de chauffage, d’électricité ;

  • le nombre de sans-abri en Europe de l’Ouest a atteint un chiffre record depuis 50 ans, avec des niveaux inconnus depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
    Près de 3 millions d’Européens (de l’Ouest) ont été privés de toit durant l’hiver 2003 ;

  • aux Etats-Unis, on dénombre environ 3,5 millions de sans-abri, dont plus d'1 million d’enfants. Au Canada, le nombre des sans-abri a augmenté de façon constante pour atteindre un niveau inimaginable à la génération précédente. Si l’on additionne les sans-abri d’Europe occidentale et des Etats-Unis, leur nombre équivaut à celui de toute la population du Danemark !

  • Quoi qu’il en soit, le nombre réel des sans-abris est beaucoup plus élevé que celui qui provient des statistiques officielles ; au Royaume Uni, par exemple, on estime que
    près de 2 millions de personnes sont des sans-abris soit 'non répertoriés' soit 'cachés', qui trouvent un lit chez leurs amis ou dans des logements surpeuplés et non recensés ;

  • la croissance des sans-abris est plus importante en Afrique, en Asie et en Amérique latine, puisque c’est là aussi que la population connaît les taux de croissance les plus élevés ;

  • il est difficile de recueillir des données précises sur les sans-abris dans les pays en développement. Les chiffres les plus complets proviennent probablement de l’Inde où, selon le recensement de 1981, ils étaient 2 342 000. Selon le recensement de 1991, ils n’étaient plus que 1,2 million. Mais dans la seule ville de Mumbai, on compte
    près de 250 000 ‘résidents des trottoirs’ ;

  • d'après des études de cas en Afrique, en Asie ou en Amérique latine, il ressort que près de 30% de la population vit soit dans des établissements illégaux avec peu ou pas d’infrastructures, soit dans des taudis surpeuplés et délabrés ou des pensions à prix réduits *

* Notre Planète, Notre Santé, rapport de la Commission sur la santé et l’environnement, OMS, Genève, 1992.
retour en haut de page
[ page d'accueil | contacter UNEP/UNESCO | partenaires | équipe YXC ]