UNEP UNESCO
home / grand magasin / apprendre et s'amuser / école & bureau / cartouches d'encre

youthXchange go
RESPECTER SON CORPS FABRIQUER SON IMAGE S'OUVRIR AU MONDE HABITER LA PLANETE TRANSMETRE LE SAVOIR FAIRE LA FETE CONSTRUIRE SA SOCIETE RESPECTER LES PRIX CREER POUR DEMAIN
retour au menu

prendre soin de soi
 > boire & manger
 > vêtements & accessoires
 > santé & beauté

se déplacer
 > transport
 > voyager

habitat
 > décoration
 > bricolage & jardinage
 > énergie
 > eau

apprendre et s'amuser
 > art & musique
 > école & bureau
 > électronique
 > sports & loisirs

investir
 > banque & assurance
 > collecte de fonds

partager les ressources
 > aide & solidarité
 > guide du consommateur
 > réparer et recycler

citoyens du monde
 > kiosque à journaux
 > café Internet
 > médias & pub


English site French site Korea site
grand magasin
APPRENDRE ET S'AMUSER
cartouches d'encre | kit désertification | papier dalum


PASSER A L’ENCRE 'VERTE'


source : www.ecologie.gouv.fr
/emeddiat/article.php3?id_
article=241&date=2006-06


http://pwgsc.gc.ca
/cgsb/info/news/
calibre/010_001/
article02-f.html


www.apcede.com/
guide/dib/deee.html

cartouches d'encre
imprimer cette page envoyer cette page à un ami


entreprise : diverses
pays : divers
produit : cartouches d’encre remanufacturées
distribution : mondiale

pourquoi : une cartouche d’encre est généralement composée d’un réservoir d’encre en feutre renfermé dans une boîte en plastique. Selon sa taille, une cartouche nécessite entre 3 et 9 litres de pétrole pour sa fabrication. De plus, selon les types, elle peut être dotée d’une tête d’impression en cuivre, ainsi que d’une jauge sous forme de puce électronique. Cette dernière recèle par ailleurs des composants tels que mercure, cadmium, plomb, sélénium, etc. Beaucoup de matériaux dans un si petit objet.
C’est pour cette raison que les cartouches d’encre coûtent aussi cher. Mais ces métaux lourds représentent des déchets nocifs. Elles constituent donc des polluants potentiels, d'autant plus que la plupart des cartouches sont jetées avec les ordures ménagères, alors qu'elles peuvent faire l'objet d'une récupération et d'un recyclage ou d'un reconditionnement.

comment : dépenser moins d’argent et contribuer à la protection de l’environnement : voilà ce que signifie recycler les cartouches usagées. Mais qui dit 'recyclage' ne dit pas forcément 'remanufacturage', qui consiste à re-remplir le réservoir de la cartouche. Il existe des cartouches à re-remplir soi-même. Et même depuis quelques années, des entreprises s’engagent à récupérer les vieilles cartouches, puis les nettoient et les remplissent d’une encre tout à fait compatible avec divers modèles d’imprimantes, avant de les remettre sur le marché à moindre prix.
Les géants HP, Canon, Lexmark, etc. reprennent déjà les cartouches et toners de photocopieurs et d'imprimantes professionnelles, jet d'encre ou laser, noir et couleurs, et par enveloppe-retour pour les particuliers.

qui : Voici quelques entreprises qui assurent ce service et proposent des cartouches remanufacturées à la vente :

  • EMAPE : créée en août 1990, c’est la plus ancienne société de recyclage des cartouches françaises. Certifiée ISO 14001 depuis février 2002 (norme internationale qui prescrit les exigences relatives à un système de management environnemental). Elle propose une large gamme : cartouches compatibles pour IBM Lexmark, HP, Brother, QMS Magicolor, Epson. Il faut signaler également qu’EMAPE est le prestataire de l’Opération Cartouches solidaires (www.recyclagesolidaire.org) qui reprend toutes vos cartouches pour les faire recycler et monter des projets humanitaires avec les bénéfices obtenus.
    www.emape.fr

  • Polypore : société française de consommables bureautiques implantée en France, en Belgique et en Allemagne, Polypore est certifié ISO 14001 et ses cartouches sont labellisées NF Environnement. Il dispose également d'un service entièrement consacré au remanufacturage des cartouches, Pro-empties.
    www.polypore.com
    www.pro-empties.com

  • CIP (centre d’insertion professionnelle) – Ateliers protégés : au sein des ateliers Ecologistic, l’objectif est double : créer des emplois via l’insertion professionnelle des personnes handicapées et contribuer à la protection de l’environnement en collectant gratuitement les cartouches d’imprimantes, de fax et de photocopieurs. Deux personnes trient ensuite les cartouches et les conditionnent selon leur type avant de les revendre à des recycleurs. Les bénéfices engendrés par la vente des cartouches sont intégralement utilisés pour le financement des postes d'handicapés. A ce jour, Ecologistic travaille avec plus de 1300 clients dans plusieurs cantons suisses et, en tant que structure à but non lucratif, dispose de l'agrément des Départements de l’Intérieur, de l’Agriculture, de l’Environnement et de l’Energie.
    www.cip.ch

  • Ecotop : la SA belge Giga Services collecte gratuitement et recycle les cartouches de toner all-in-one (imprimantes, fax, copieurs de tables, recharges à jet d’encre avec électronique) avant d’en assurer la commercialisation sur le marché de la bureautique, sous la marque Ecotop.
    Email : ecotopgiga@skynet.be

  • Une autre méthode consiste à remplir vous-mêmes vos cartouches vides grâce à des kits de recharge (flacon d'encre et injecteur) comme le propose l'encrier au Canada.
    www.lencrier.ca


retour en haut de page
[ page d'accueil | contacter UNEP/UNESCO | partenaires | équipe YXC ]