UNEP UNESCO
home / grand magasin / apprendre et s'amuser / sports & loisirs / puma

youthXchange go
RESPECTER SON CORPS FABRIQUER SON IMAGE S'OUVRIR AU MONDE HABITER LA PLANETE TRANSMETRE LE SAVOIR FAIRE LA FETE CONSTRUIRE SA SOCIETE RESPECTER LES PRIX CREER POUR DEMAIN
retour au menu

prendre soin de soi
 > boire & manger
 > vêtements & accessoires
 > santé & beauté

se déplacer
 > transport
 > voyager

habitat
 > décoration
 > bricolage & jardinage
 > énergie
 > eau

apprendre et s'amuser
 > art & musique
 > école & bureau
 > électronique
 > sports & loisirs

investir
 > banque & assurance
 > collecte de fonds

partager les ressources
 > aide & solidarité
 > guide du consommateur
 > réparer et recycler

citoyens du monde
 > kiosque à journaux
 > café Internet
 > médias & pub


English site French site Korea site
grand magasin
APPRENDRE ET S'AMUSER
puma | droit de jouer


ETHIQUE-TAGE POUR PUMA


source :
www.cleanclothes.org
/companies/puma.htm


http://about.puma.com/
puma.jsp?type=company&
parent=12&id=12〈=eng


www.filieresport.com
/fr/fr7/fr7_1-02.htm



puma
imprimer cette page envoyer cette page à un ami

entreprise : Puma
pays : divers
produit : vêtements et accessoires de sport
distribution : mondiale

intro : on le sait tous, les paires de baskets « made in China / Taiwan / Cambodge / Bulgarie / Roumanie » etc. ne répondent pas, dans la majorité des cas, aux normes internationales du travail. 75 à 100 heures de travail par semaine pour un salaire très bas (moins d’un euro journalier) dans des conditions non sécurisées, voilà la récompense des employés des fournisseurs des grandes et petites marques vestimentaires. Le rythme s’accélère même avant les grands évènements sportifs tels que les Jeux Olympiques, Coupes du Monde de Rugby, de Football, etc. De plus, les tentatives de syndicalisation ou les demandes d’augmentation de salaire sont souvent durement réprimées. Enfin, le choix des matériaux et la fabrication des produits ne respectent pas l’environnement.

engagement : Suite à la protestation des consommateurs, beaucoup de marques commencent à réagir. Souhaitant améliorer son image de marque, Puma a, depuis janvier 2004, rejoint la Fair Labor Association (FLA). En y adhérant, une entreprise s’engage à respecter le Code de conduite de la FLA, où figurent :

  • l’interdiction de recourir au travail forcé ;

  • l’interdiction d’embaucher des enfants de moins de 15 ans ou n’ayant pas atteint l’âge jusqu’auquel l’école est obligatoire ;

  • l’interdiction de recourir au harcèlement ou à des mauvais traitements (physique, sexuel, verbal ou mental) ;

  • l’interdiction de discriminer les employés concernant l’embauche, le salaire, les avantages, l’avancement, les sanctions, l’âge, le handicap physique, l’orientation sexuelle, la nationalité, l’opinion politique, l’origine sociale ou ethnique ;

  • des conditions de travail dans un environnement sûr et sain ;

  • le respect du droit des employés à la liberté d’association et de négociation collective ;

  • le paiement des employés par un salaire plus élevé que le salaire minimum ;

  • la limitation du volume de travail à 48 h par semaine et 12 h supplémentaires, s’il n’y a pas de législation en vigueur dans le pays ;

  • au moins un jour de repos par semaine ;

suivi & résultat : pour s’assurer du respect de ces règles, une délégation du FLA se rend chaque année au siège de Puma, et contrôle les fournisseurs pour vérifier qu’eux aussi se sont pliés aux conditions du code de conduite. Par ailleurs, des inspecteurs anonymes se rendent dans les manufactures pour y effectuer d’autres contrôles. L’adhésion à la FLA implique une totale transparence ; par conséquent, les résultats des contrôles sont publiés dans des rapports, disponibles sur le site de la FLA.Le 14 février 2007, le conseil d’administration de la FLA s’est réuni pour statuer sur le cas de Puma. Et là, comme en témoigne Auret van Heerden, président et directeur exécutif du FLA : « l’accréditation signifie que le FLA a vérifié que le programme de normalisation du travail de la compagnie adhérente est conforme à notre Code de Conduite sur le lieu de travail et que la compagnie a rempli toutes les clauses de la Charte de la FLA. Nous sommes très heureux que Puma ait atteint cette étape. Puma a travaillé très dur pour établir un programme de normalisation conforme aux exigences du FLA ».

En ce qui concerne l’environnement, Puma s’est associé à plusieurs instituts tels ITS, TUV, Porst & Partner GmbH, pour l’application de certaines mesures : suppression du PVC, du chrome et du nickel, réduction de l’utilisation de solvants organiques, diminution du niveau sonore dans les usines.
contacts

for specific inquiries
to the Social and Environmental Programme
tel +49 (0) 9132 / 84 - 0
fax +49 (0) 9132 / 84 – 3242
sustainability@adidas.de
 
retour en haut de page
[ page d'accueil | contacter UNEP/UNESCO | partenaires | équipe YXC ]