UNEP UNESCO
home / fabriquer son image / toujours à la mode / ethical fashion show / ethical fashion show

youthXchange go
RESPECTER SON CORPS FABRIQUER SON IMAGE S'OUVRIR AU MONDE HABITER LA PLANETE TRANSMETRE LE SAVOIR FAIRE LA FETE CONSTRUIRE SA SOCIETE RESPECTER LES PRIX CREER POUR DEMAIN
retour au menu

toujours à la mode
 > baskets durables
 > ethical fashion show

mode & éthique
 > droit des travailleurs
 > baskets rebelles

moins & mieux
 > réutiliser & recycler
 > vêtements technologiques
 > made in favela


English site French site Korea site
fabriquer son image
FASHION VICTIM?

ETHICAL FASHION SHOW


site Internet :
www.ethicalfashionshow.com

ethical fashion show
imprimer cette page envoyer cette page à un ami


La mode, seulement frivole ? : avec les excès de la mondialisation, les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux conditions sociales et environnementales dans lesquelles
un article a été produit. Le commerce équitable ne cesse de croître en volumes de vente, comme en nombre d’acheteurs. Tous les secteurs s'y ouvrent, et les professionnels du textile et
de la mode en ont pris conscience. Ainsi, dans ce milieu de créativité frivole, aux tendances éphémères, de nouvelles marques éthiques rejoignent les plus anciennes, se voulant un levier
de changement dans le respect de l’environnement et de l’homme.

défilés éth(n)iques : depuis 2004, le salon Ethical Fashion Show a lancé une nouvelle tendance. Il réunit chaque année à Paris une cinquantaine de créateurs de mode venus du monde entier : Sénégal, Guinée, Nigéria, Cameroun, Burkina Faso, Afrique du Sud, Mozambique, Botswana, Bengladesh, Inde, Comores, Brésil, Pérou, Bolivie, Grande Bretagne… dont certains associés par-dessus les frontières et les océans. Signe particulier : tous sont engagés dans
une démarche éthique, qui respecte au moins l'un des points suivants : normes internationales
du travail, commerce équitable, matières moins polluantes ou recyclées, valorisation
des savoir-faire et de l'artisanat locaux. Ces trois jours de défilés et d’échanges culturels, intellectuels ou commerciaux attirent près de 2 000 visiteurs de tous horizons. Centrales d’achat, grands magasins, détaillants, bureaux de style, couturiers, décorateurs y côtoient le monde associatif solidaire, ou environnemental, des organisations internationales, des responsables de politique locale ou nationale, sous les feux croisés de la presse et des médias. L’événement est relayé en France, mais aussi par les exposants de l'étranger. Le grand public se presse au show du dernier jour qui lui est dédié.

collections : trois créateurs suffisent à démontrer la démarche globale du show. La prestigieuse Bibi Russel, ex-mannequin international originaire du Bengladesh, se consacre depuis longtemps au développement de son pays en créant ses modèles à partir des tissus et de l’artisanat traditionnels. Son action et son talent reconnus par la haute couture et le prêt-à-porter lui ont valu les plus hautes distinctions internationales. A ses côtés, le Gafreh, un collectif de femmes du Burkina Faso, expose ses splendides tressages traditionnels à partir de sacs en plastique achetés aux enfants des rues qui les récupèrent.Vêtements, chaussures, accessoires de mode, la créativité des tisseuses s'est déclinée de matière en objets. Primés de l'EFS 2005, deux jeunes français ont créé la marque SEYES, spécialisée dans le pull-over. Coton biologique et teintures certifiées, fabrication française pour soutenir l’emploi, leur respect de l’environnement, de la santé, de la sécurité et du droit au travail sur la totalité de la filière ont fait l’admiration du jury.

un engagement contagieux : au sud, les designers et les écoles de stylisme puisent dans les matières de leur environnement et les savoirs de l’artisanat local, renouvelant ainsi l’inspiration de la mode. Ceux du nord ressourcent leur créativité dans cette manifestation. Tous y trouvent l’occasion de se connaître et de se faire connaître pour nouer des partenariats, accéder aux réseaux de distribution et développer leurs moyens de production. Les milieux professionnels sont à l’affût de ces créations éthiques et tendance, des matières écologiques ou de récupération innovantes et des artisanats remarquables qu’ils découvrent. Ils viennent y élargir leur offre vers le marché des consommateurs responsables, exigeants et dotés d’un réel pouvoir d’achat.

qui : l’événement a été créé par Isabelle Quéhé, fondatrice en France de l’association Universal Love dédiée à la promotion des jeunes créateurs. Depuis 1995, elle organisait le Free Market, marché nomade pluriethnique offrant tous les deux mois un week-end d’exposition à une cinquantaine d’artistes, dans un décor différent à Paris ou en banlieue. L’Ethical Fashion Show a pris le relais sans oublier ses origines : un Ethical Fashion Market se tient au printemps.
contacts

Ethical Fashion Show
58, rue des Vignoles
F-75020 PARIS
Tél. : 33 (0) 1 43 48 94 68
E-mail : contact@ethicalfashionshow.com
thèmes reliés

grand magasin > sacs en bâche | made in dignité

fabriquer son image > moins de trucs, plus de valeur

retour en haut de page
[ page d'accueil | contacter UNEP/UNESCO | partenaires | équipe YXC ]